Semler Ramona Semler Ramona Sandales Bride Cheville Femme Bleu MidnightblueOcean 809 40 2/3 EU b8qjj

SKU-46582-ucs31159
Semler Ramona, Sandales Bride Cheville Femme, Bleu (Midnightblue-Ocean 809), 40 2/3 EU
Semler Ramona, Sandales Bride Cheville Femme, Bleu (Midnightblue-Ocean 809), 40 2/3 EU

Télécharger Firefox — Français

Votre système ne dispose peut-être pas de la configuration requise pour Firefox, mais vous pouvez essayer l’une de ces versions:

Télécharger Firefox — Français

Votre système n’a pas les Converse Limited Edition Sneakers amp; Tennis Basses Femme 0cEgT1WSU
nécessaires pour installer Firefox.

Votre système n’a pas les prérequis nécessaires pour installer Firefox.

Veuillez suivre ces instructions pour installer Firefox.

Alpinestars AST1 Drystar Chaussures imperméables Noir/Gris 75 40 IqXCuts

Make Your Shoes Converse Customized Adulte chaussures coutume produit artisanal Arabesque size 44 EU o4JqIQlaR
| New Balance MX624WN4 MultiSports Intérieur Homme Blanc Blanc 475 EU zcgkV2

Outils personnels
Recherche avancée…
Ressources de géographie pour les enseignants
Vous êtes ici: Accueil Chaussures Nike Air Pegasus blanches femme FVgUql0NhV
Minka Design Kasia Beige Beige 41 OF38bHYm9
Irregular Choice Hula Dreams Irregular Choice Blue Hawaiian Character Heels UK 6 j6mi5SRiS
Notion à la une : habiter
Publié le 10/12/2013
Auteur(s) : Olivier Lazzarotti , Professeur des Universités - université de Picardie Jules Verne
De la philosophie à la géographie, de l’anthropologie à l’architecture, de la sociologie à l’urbanisme ou l’histoire, la notion d’habiter traverse les sciences sociales et humaines du XXe siècle. Prise dans un sens plus large que se loger, elle engage alors tout un rapport au monde.

Bibliographie | citer cet article

La notion d'habiter pose quelques-uns des débats problématiques majeurs des sciences sociales et humaines. Habite-t-on la Terre ou le Monde ? Habiter, est-ce inné ou acquis ? Habiter se fait-il par raison ou émotion ? L’individuel l’emporte-t-il sur le collectif ? Habiter implique des ordres : comment sont-ils établis, voire contestés ?, etc.

La réactualisation du mot, depuis le début des années 2000, ne se limite pas à une poursuite de ces débats. Construit comme concept, l’« habiter » expérimente une réponse scientifique aux transformations qui font le Monde contemporain : l’urbanité et l’urbanisation, quand plus de la moitié de la population mondiale vit en ville et, plus même, selon un mode urbain, en « campagnes » ; les mobilités, quand celles-ci non seulement se multiplient, se généralisent mais aussi se diversifient en s’articulant ; la mondialité, quand le Monde se pose désormais en dimension unique et originale de l’humanité habitante, d’où sa majuscule.

Une telle activation accompagne et soulève une hypothèse : le Monde contemporain n’est pas en « crise », mais en changements. Il n’est du reste pas seulement un monde en changement, quand ce sont aussi les manières de le faire qui changent. Les notions « traditionnelles », notamment celles de la géographie, se doivent donc d’être réinterrogées. Les lieux ne sont peut-être plus éternels et immobiles ; les territoires ne se réduisent peut-être plus à ceux qui prétendent en être propriétaires ; le Monde, achevé comme somme des lieux, passerait-il aussi par eux, comme dans le cas des sites du patrimoine mondial, à la fois uniques et mondiaux, uniques parce que mondiaux, et réciproquement… ?

Cette révolution géographique aboutit au façonnement des « sociétés à habitants mobiles », celles où les différents types de mobilités ne sont plus les événements exceptionnels de vies sédentarisées, mais des pratiques courantes, voire banales, et structurantes des nouveaux styles de vie. Du coup, ce ne sont plus les lieux qui font les habitants. Qu’on le veuille ou non, le comprenne ou non, naître ici ne vaut plus pour identité unique et définitive, quand les habitants qui les fréquentent participent, pour leur part, à les faire. Habitées d’urbains, qui y résident mais travaillent là-bas et partent faire du tourisme plus loin encore, les campagnes ne sont plus rurales, mais bien urbaines. C’est que leurs habitants sont eux-mêmes des urbains. De fait, la multiplication des itinéraires de vie rend envisageable l’étude des habitant(e)s, celle de chaque habitant(e).

Comme concept majeur de la science géographique contemporaine, l’« habiter » en réfléchit logiquement quelques-unes des grandes tendances. Dans la lignée des textes de Heidegger, elle est celle de la phénoménologie ontologique, philosophie tournée vers la quête de l’être. Habiter, c’est être dans le monde . Les lieux, ponts ou chemins par exemple, invitent à réfléchir sur l’intériorité humaine. Ils la manifesteraient en effet beaucoup plus que les conditions techniques, économiques ou sociales qui ont présidé à leurs constructions. Dans la dynamique actuelle du courant pragmatiste, habiter, c’est faire avec l’espace . Théorie de l’action, l’étude des pratiques y prend ainsi une place essentielle. C’est en cela que, d’abord et avant tout, on fait du tourisme, par l’engagement du corps dans les lieux, et que les différentes manières de le pratiquer constituent autant de manière de l’être. Dans la perspective d’une anthropologie générale, habiter peut aussi être se construire en construisant le Monde . Il est en effet possible de considérer l’humanité à partir de ses multiples dimensions : la culturelle (les langues, les habitudes, alimentaires par exemple), l’économique (les richesses et leurs répartitions, etc.), la sociale (les modes d’organisations des sociétés, etc.), etc. L’une d’entre elle, silencieuse mais pas muette, est géographique. Habiter désigne cette dimension géographique, expérience de soi et des autres à travers le Monde, que l’« habiter », comme concept de la science géographique, se donne comme projet de dire. Il s’agit alors, lisant les espaces habités, d’analyser les enjeux existentiels, singuliers, et politiques, collectifs, de la « condition géographique », qui articule l’universel de l’humaine expérience du monde et l’infinie variété de ses combinaisons possibles. Dès lors, on comprendra qu’une telle conception de l’« habiter » ne peut être figée dans une définition immuable et dogmatique mais qu’elle vaut comme processus : de pratiques en représentation, et dans une relation toujours entretenue entre lieux et territoires du Monde, habitants et cohabitations.

L’habiter comme processus

Ainsi se jouent, de manière débattue, les termes, toujours en construction, de la science géographique contemporaine, y compris dans ce qu’elle a de plus permanent : une matière à penser.

Pour compléter :

Pour une bibliographie plus complète, voir la bibliographie Habiter sur le site de l’équipe « Habiter le Monde » , Université de Picardie Jules Verne.

Pour enseigner l’habiter, voir l'article Habiter, fil conducteur du programme de géographie de sixième , Eduscol, novembre 2009

.

Olivier LAZZAROTTI, Vous naviguez sur le nouveau site
En direct Médium large
Raccourcis clavier pour la console audio-vidéo
Partager cette vidéo
Salomon X Ultra 3 Mid Gtx W 94dASJ9c
0:00
/
0:00
EN DIRECT

Désolé, le contenu demandé n'est plus disponible.

DEV
Poursuivre le visionnement
Recommencer à partir du début
0:00
0:00
Donald Trump et Kim Jong-un se serrent la main avant le début de leur sommet historique à Singapour. Photo : Associated Press/Evan Vucci
Partager
Aller directement aux commentaires
Partager
Aller directement aux commentaires

Donald Trump a affiché lundi sa confiance dans les discussions en cours avec la Corée du Nord, en dépit des vives tensions actuelles, se disant convaincu que le leader nord-coréen Kim Jong-un respecterait leur «poignée de main».

Agence France-Presse

Le président américain et l'homme fort de Pyongyang se sont rencontrés GUNAINDMX nbsp;Shoes/Shoes/Shoes/Shoes/AllMatch/Spring/Autumn And WinterFortyUpgrade Blue v99fFVQ
qui a abouti à une déclaration très générale, sans calendrier ni engagements concrets de la part de la Corée du Nord sur une éventuelle dénucléarisation.

«J'ai confiance dans le fait que Kim Jong-un honorera le contrat que nous avons signé et, encore plus important, notre poignée de main», a tweeté le président américain, dans sa première réaction depuis que Pyongyang a dénoncé samedi, en termes très vifs, les méthodes de «gangster» des États-Unis.

«Nous sommes tombés d'accord sur la dénucléarisation de la Corée du Nord», a ajouté le président américain, alors que le texte commun mentionne simplement la dénucléarisation de la «péninsule coréenne», formule beaucoup plus floue qui laisse place à diverses interprétations.

Le président américain émet par ailleurs des doutes sur l'attitude de Pékin dans les négociations en cours, laissant entendre que le géant asiatique pourrait jouer un rôle contre-productif en raison, selon lui, des tensions avec Washington sur les échanges commerciaux.

«La Chine, d'un autre côté, exerce peut-être une pression négative sur un accord en raison de notre position sur les échanges chinois. J'espère que non!» a-t-il tweeté.

Tensions entre Pyongyang et Washington

À l'issue d'une Chaussures De Ski Rossignol Hero Jr 65 Blanc f5ZnClQwAH
–la troisième– du secrétaire d'État américain Mike Pompeo à Pyongyang, la Corée du Nord a jeté un froid sur les discussions en cours, dénonçant l'attitude «extrêmement regrettable» des États-Unis pendant les discussions.

La Chambre de commerce œuvre au développement socio-économique de la région. Elle a pour objectif de stimuler le commerce, l’industrie et le tourisme en plus de défendre les intérêts de ses membres et de l’ensemble de la communauté auprès des différentes instances gouvernementales, que ce soit au niveau municipal, provincial ou fédéral.

NOUS CONTACTER

Chambre de Commerce Région de Matane

Adresse : Chambre de commerce - région de Matane CP 518 - Matane - Qc - G4W3P5

Adresse de livraison : Chambre de commerce - région de Matane 199b, rue Savard - Matane - Qc - G4W 4R5

Téléphone : Fila Baskets Cage Mid WMN ZAQSOd
Courriel : Romagnoli Bottines enfant 3700 Romagnoli ruuOfjnQ

© 2017 Bourrasque . Tous droits réservés.